Parolie avec Jerry Tardieu

Il y a 5 ans de cela, pour le compte du bimensuel Le Défi, nous avons réalisé une entrevue avec l’entrepreneur Jerry Tardieu, initiateur du projet Royal Oasis, aujourd’hui député de Petionville à la 50e législature haïtienne. Dans cette entrevue, Monsieur Tardieu parle de sa famille ; du choix de sa conjointe ; de ses débuts en affaires ; de Royal Oasis et de l’environnement des affaires en Haïti. Nous avons jugé bon d’offrir à la jeunesse Haïtienne la possibilité de connaitre davantage ce personnage. Et que ses nobles conseils puissent en guider plus d’un, surtout les jeunes, en cette période de doute, d’incertitude et de crise chronique.

Chers amis et lecteurs, merci de consacrer un peu de votre temps à la lecture de l’entrevue qui suit. N’hésitez pas à en faire bénéficier d’autres en partageant dans vos réseaux avec vos amis et votre famille.

Pour un amant du Football et de l’écriture, Comment se fait- il que tu aies choisie la voie de l’entrepreneuriat ?

Jerry Tardieu : Dans mon cas, cela a été facile car je viens d’une famille d’entrepreneurs. A 18 ans, après la philo, étant l’ainé de la famille, je savais qu’il me fallait des études en administration pour reprendre le flambeau de mon père

Comment avez-vous arrêté le choix d’une conjointe alors que très jeune vos publications (la première a 22 ans) faisaient déjà de vous une personnalité connue et certainement courtisée ?

Jerry Tardieu : C’est une question très personnelle. J’y répondrais de façon générale en disant que Le choix d’une  conjointe ou épouse pour tout homme de devoir doit être d’abord guidé par le cœur. C’est le seul paramètre acceptable (sourires)

Comment s’est déroulé le début de votre carrière en affaires ?

Jerry Tardieu : Difficile et laborieux surtout en Haïti ou les obstacles à l’investissement et au fonctionnement moderne d’une entreprise sont énormes.

Comment a réagi votre entourage la première fois que vous leur avez parlé du grand projet Oasis considéré dans le milieu comme l’une des plus importantes initiatives privées des 50 dernières années ?

Jerry Tardieu : Certains y ont cru. D’autres ont douté. C’est normal. Le plus important pour un promoteur, c’est de garder le cap au-delà des critiques ou des éloges.

Pouvez-vous nous décrire le projet Oasis dans sa version post-séisme ?

Jerry Tardieu : Après le 12 janvier, l’objectif principal du projet Oasis reste le même soit la construction en plein cœur de Pétion-Ville d’un complexe hôtelier multifonctionnel. Toutefois, le programme révisé est plus ambitieux. Désormais le complexe Oasis comprend un hôtel de 130 chambres qui sera géré par le groupe hôtelier Occidental Hotels and Resorts. L’hôtel Royal Oasis sera un établissement haut-de-gamme dont les suites et chambres auront une personnalité distincte  palpable dès l’accès au lobby.

Quel style a retenu le designer de l’hôtel ?

Jerry Tardieu : Grâce au travail exceptionnel de Cecilia Russo et Georges Lescot, l’hôtel développera un style unique basé sur un concept et une personnalité propre (architecture, couleurs, éclairage, musique de fonds, objets d’art décoratif, fresques…). La plupart des suites offriront une vue magnifique sur les jardins d’Oasis, la baie de Port-au-Prince ou la plaine du Cul-de-sac.

 A 44 ans, comment en êtes-vous arrivé à inspirer confiance à autant d’investisseurs qui croient en votre vision ?

Jerry Tardieu : Je suppose que le sérieux et l’intégrité de mes actions et réussites d’investissements passées sont des réalisations positives qui me valent la confiance des autres

Avez-vous un support de qualité dans votre gestion d’un montage financier aussi sophistiqué et novateur pour Haïti qui inclut une syndication de banques locales et étrangères ?

Jerry Tardieu : J’ai le meilleur des supports puisque notre troisième Vice-président et Directeur Financier n’est autre que Carmelle Jean-Marie, qui est l’une des banquières les plus chevronnées du système, aussi à son aise dans le privé que dans le public ou elle a eu une carrière exceptionnelle tant à la BRH qu’au Ministère des Finances.

Comment avez-vous placé vos actions en diaspora ?

Jerry Tardieu : Nous avons été contactés par les compatriotes qui ont eux même manifesté le désir d’investir. Je n’ai même pas eu le temps d’aller vers eux qu’ils étaient déjà demandeurs.

Ce qui frappe dans votre montage du projet Oasis, c’est la composante sociale qui accompagne la composante commerciale. En ce sens, vous êtes différents de beaucoup de vos pairs. Le secteur privé des affaires haïtiens n’est pas connu pour être socialement responsable. Qu’en dites-vous ?

Jerry Tardieu : Je ne conçois pas la création de richesse sans un partage avec les plus pauvres, les démunis et les nécessiteux de notre société. Toutefois je ne suis certainement pas le seul à  penser de la sorte dans le secteur privé haïtien. 

Quelles est la vision et les projets de Oasis pour le reste du pays ?

Jerry Tardieu : Confidentiel

Quels sont vos attitudes par rapport aux obstacles rencontrés pour les surmonter ?

Jerry Tardieu : Persévérance, courage et opiniâtreté

Quels est votre opinion sur la fiscalité Haïtienne ?

Jerry Tardieu : Trop faible. Le changement en Haïti commence par une augmentation de la base fiscale qui permet à l’état d’avoir plus de moyens donc d’être plus efficace

Qu’est ce que vous pensez de entrepreneuriat en Haïti ?

Jerry Tardieu : A travers le monde, je respecte les entrepreneurs grands, petits, moyens… C’est eux qui font vivre le monde !

 

Quels sons les secteurs porteurs pour un entrepreneur start-up selon vous ?

Jerry Tardieu : Cela dépend de la capacité financière de l’investisseur et des régions ou l’on se propose d’investir. Bon grossomodo, En Haïti, je dirais l’agro-industrie, l’élevage, l’immobilier, l’hôtellerie, le transport automobile, le tourisme, la production animalière… Tout est à faire ou refaire en Haïti, les opportunités d’investissement sont donc nombreuses…

 

Jusqu’au Cap ou je vis, votre nom résonne très fort dans le milieu des affaires comme un des rares entrepreneurs modèles haïtiens. A ce titre, Qu’est ce que vous envisagez de faire pour contribuer au développement de entrepreneuriat jeunesse en Haïti ?

Jerry Tardieu : Qu’est-ce que tu veux dire par entrepreneur modèle ? 

Je veux dire un homme d’affaires a sensibilité sociale poussée qui choisit d’investir massivement dans son pays sans arrières pensées pour y créer des milliers d’emplois dans un secteur porteur de l’économie, en accompagnant ses actions d’initiative parallèles bénéficiant les défavorisés de la société

Jerry Tardieu : Ok je vois. Tout ce que je peux faire au profit de l’entrepreneuriat, c’est d’encourager des jeunes comme toi à prendre des risques et à s’engager dans la voie de l’initiative privé.

En guise de conclusion de cette entrevue rééditée  qui a été publiée  aux colonnes du bimensuel Le Défi en septembre 2011, nous partageons de préférence des souhaits et désirs  encore inassouvis en nous.

Nous espérons que l’honorable Jerry Tardieu actuel député de la circonscription de Pétion ville, s’en souvient de ses engagements envers la jeunesse. Et, qu’il puisse défendre l’intérêt du peuple  à travers des propositions de loi solide et susciter des débats sérieux pouvant apporter des réponses  aux problèmes auxquels le pays fait face. Que de par ses initiatives de contrôle du gouvernement il arrive à s’en sortir du lot des parlementaires irresponsables et devient un  modèle pour les jeunes qui aspirent à faire de la politique active.

Nous souhaitons également  que l’honorable Jerry Tardieu, de par son leadership, puisse arriver à conscientiser ses collègues parlementaires sur la nécessité de mettre en priorité la chose publique l’expression de l’intérêt général. Et, que chaque parlementaire n’a de patron que le peuple qui lui a donné mandat de représentation. Dans le cas contraire, les citoyens vont continuer à  remettre en question le bien fondé du parlement haïtien et développer une méfiance envers cette institution.

Nous vous invitons chers lecteurs à regarder cette courte vidéo qui résume la présentation qui a précédé cette courte entrevue.

Job Peterson MOMPREMIER

One thought on “Parolie avec Jerry Tardieu

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *